Djoseph et Françwès


Paris a son Guignol, Liège a Tchantchès et Nanesse et Bruxelles le Toone Teater. Et pas de théâtre de marionnettes populaire à Namur ? On va encore dire que Namur traine la patte ? Nenni !
Namur a vu naitre sous la plume de Jean Legrand, deux personnages populaires : Djosèf et Francwès. Grâce notamment à leurs deux statues sur la Place d’Armes depuis 2000, ces deux personnages sont connus des Namurois de 7 à 107 ans.
Pourquoi pas ne pas créer des personnages de marionnettes inspirées par le folklore et les traditions namuroises ? Non peut-être !
Le territoire de la Province de Namur se prête, à notre avis, particulièrement au développement d’un produit culturel tel que celui-là : c’est un espace cohérent sur le plan culturel et politique où les références sont largement partagées et où les échanges et la circulation entre personnes, artistes, hommes politiques, … sont courants et constitutifs de l’identité du territoire.

Héros éphémères de la presse quotidienne, ils incarnent les vieux « Chwè » de Sambre et Meuse. Ils furent créés en 1902 par Jean Legrand.

Ils commenteront l’actualité, donneront leur vision de Namur.



Djoseph et Françwès   (+)

Pour rappel, Djozèf et Françwès sont au départ des personnages de BD imaginés par Jean Legrand. Comme tout les Namurois, ils sont lents, tellement lents qu’ils doivent enfermer leurs escargots ou les tenir en laisse (...)

L’écriture du spectacle   (+)

L’objectif est, d’une part, de rester dans l’esprit de l’univers de Djosèf et Francwès qui appartient à l’imaginaire collectif namurois : humour, humeur tranquille et bon sens populaire.