Paris a son Guignol, Liège a Tchantchès et Nanesse et Bruxelles le Toone Teater. Et pas de théâtre de marionnettes populaire à Namur ? On va encore dire que Namur traine la patte ? Nenni !

Djoseph et Françwès

spectacle de marionnettes à tringles

Paris a son Guignol, Liège a Tchantchès et Nanesse et Bruxelles le Toone Teater. Et pas de théâtre de marionnettes populaire à Namur ? On va encore dire que Namur traine la patte ? Nenni !
Namur a vu naitre sous la plume de Jean Legrand, deux personnages populaires : Djosèf et Francwès, après la seconde Guerre Mondiale. Grâce notamment à leurs deux statues sur la Place d’Armes depuis 2000, ces deux personnages sont connus des Namurois de 7 à 107 ans.
Pourquoi pas ne pas créer des personnages de marionnettes inspirées par le folklore et les traditions namuroises ? Non peut-être !
Le territoire de la Province de Namur se prête, à notre avis, particulièrement au développement d’un produit culturel tel que celui-là : c’est un espace cohérent sur le plan culturel et politique où les références sont largement partagées et où les échanges et la circulation entre personnes, artistes, hommes politiques, … sont courants et constitutifs de l’identité du territoire.

Héros éphémères de la presse quotidienne. Comme tout les Namurois, ils sont lents, tellement lents qu’ils doivent enfermer leurs escargots ou les tenir en laisse !, ils incarnent les vieux « Chwè » de Sambre et Meuse, déambulant « tot doûcemint » dans les rues de Namur, préoccupés par « l’pleuve èt l’solia ». Deux nostalgiques d’un temps passé où l’on prenait le temps de vivre, de méditer et de « r’waîti les batias ». Leur succès se trouve dans leur philosophie faite de bon sens populaire, d’humeur tranquille et fataliste mais aussi dans un humour acide à la fois intemporel et ancré dans l’actualité.
Djospeh et Françwès proposent aux Namurois quelques fois par an – particulièrement lors des Fêtes de Wallonie et des événements populaires (carnavals, Marches de l’Entre-Sambre-et-Meuse, …) mais aussi lors de marchés hebdomadaires ou de rendez-vous d’été, un petit déambulatoire théâtral de marionnettes à tringles (marionnettes soutenues par une tige) dans un ton à la fois drôle, populaire, actuel et critique. Ce qui permet d’être au cœur de la cité et de créer une intimité avec le public.

Équipe

En alternance :

  • Simon Fiasse,
  • Lionel Liégeois,
  • Vincent Pagé,
  • Fabrice Raskin.

Ecriture et mise en scène collective.

Création de Marionettes :

  • Maurice Vandeweyer
Catégories et lieux liés...: actif | événement_spectacle de rue | Jeune public | news | sommaire | Spectacle/Théâtre de rue |

Portfolio


Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après validation.

Qui êtes-vous ?
Votre message
Ajouter un document