L’ISOLAT
Collectif artistique pluridisciplinaire

Categories

Accueil > Actualités > Signez la pétition "Art et Culture : Les techniciens, c’est fini (...)

Actualités
12 décembre 2013

Signez la pétition "Art et Culture : Les techniciens, c’est fini ?"

Extrait de l’introduction :
« Nous, membres de l ?ATPS (Association de Techniciens Professionnels du Spectacle), voulons vous faire part de notre effarement suite à vos propositions de changer l ?article 10 de l ?Arrêté ministériel du 26 novembre 1991, changement qui implique l ?exclusion des techniciens de la « règle du cachet » pour l ?ouverture des droits au bénéfice des allocations de chômage.

Il est évident qu ?avec ces nouvelles mesures, il sera désormais extrêmement difficile, pour un jeune technicien d ?obtenir l ?ouverture de ses droits au chômage. Pensez-vous réellement qu ?il soit possible, pour un jeune débutant dans notre secteur d ?activités (secteur qui, on le sait, ne propose la plupart du temps que des contrats courts), de rassembler suffisamment de contrats pour atteindre les 312 jours de travail (équivalents à un 1/2 temps) pendant une période de 21 mois ? Ce n ?est pas réaliste.

Sans cette « règle du cachet » qui permet aux gens de spectacles de travailler malgré des conditions d ?emploi souvent difficiles, de très nombreux jeunes techniciens n ?auront comme alternative que de chercher du travail en dehors du secteur culturel, les vocations de technicien vont disparaître et bientôt les plateaux de nos salles seront occupés par les seuls artistes qui n ?auront plus personne pour réaliser leurs créations.
Tous les domaines du secteur culturel, depuis longtemps sous-financés, vont donc subir un nouveau préjudice.

Déjà, la non-indexation des budgets met à mal les petites structures qui n ?arrivent plus à nouer les deux bouts ; ces nouvelles mesures ne vont faire qu ?aggraver la situation. Mis à part dans les grandes maisons fortement dotées, il est extrêmement difficile, voire impossible, de proposer aux jeunes techniciens, hors règle du cachet, les 312 jours de travail (en 21 mois) nécessaires à l ?obtention du chômage. De même que les156 jours de travail sur une période de 18 mois qui leur permettraient ensuite de bénéficier du statut protégé (plus communément appelé statut d ?artiste, nom usuel qui, il faut bien le dire, prête à confusion) (nouvel article 116§5). Même les grandes maisons diminuent peu à peu le nombre de techniciens engagés en CDI et préfèrent les employer sous contrats à durée déterminée, ce qui leur permet d ?alléger leurs charges.
Ces nouvelles mesures que vous proposez vont finir par éteindre nos professions pourtant essentielles à la bonne marche des spectacles.

Juste une question, Mesdames les Ministres : comment peut-on faire du cinéma sans techniciens ? Des disques sans techniciens ? Des concerts sans techniciens ? De la télévision sans techniciens ? Comment peut-on faire de la radio sans techniciens et comment peut-on faire du théâtre sans techniciens ? Les nouvelles technologies prennent une place grandissante dans le travail créatif et il faut pouvoir les maîtriser ! »

« ... »

Voir en ligne : Signez la pétition ici