Tant de vies...

Réunir, en un seul lieu, les traces du passage de 15000 femmes colloquées et/ou soignées dans l’hôpital et celles des soignant(e)s ; voilà le défi de ce qui fut le vestiaire du personnel des Lilas durant des années.

Cette approche veut jeter un regard franc sur la souffrance et les souvenirs qui hantent encore cet espace.
Il s’agit aussi de parler de la souffrance, de la colère et de la solitude des patientes et des soignants, souvent meurtris par ces murs.

Une scénographie de François Moens, des ?uvres et un texte de Mariella Amore...

+ des témoignages et souvenirs cueillis ici et là dans l’hôpital.